CMCAS - Logo loader
Espace activCMCAS - Espace Activ

Dimanche 21 juillet

A partir de 19h apéritif dînatoire, suivi à 21h de la représentation de la pièce de théâtre.

 

Amphithéâtre du palais des congrès, 13 avenue de Narbonne à GRUISSAN
Entrée gratuite
Renseignements et  inscriptions auprès de la CMCAS 04 68 58 92 03 ou sur place le 21/07
(selon les places disponibles)

 

D’Hénin-Beaumont à Wall Street, l’épopée extraordinaire des ouvrières de l’usine Samsonite : Sept ex-ouvrières sont sur scène, entourées par des professionnels, pour vous raconter leur lutte exemplaire contre la finance mondialisée.

Une histoire vraie, un conte moderne. Une bonne dose d’espoir, de chaleur, d’humanité.

Le site d’Henin Beaumont s’est retrouvé en liquidation judiciaire en 2007 entraînant le licenciement de 205 salariés. L’usine a été occupée par les militants, dès que la Direction a annoncé en CE qu’elle ne pouvait plus payer les salaires.

L’entreprise a été cédée en 2005 à des repreneurs qui l’ont liquidée en 2007. Les salariés estiment alors que les actionnaires ont volontairement « coulé » l’usine, afin de ne pas payer de primes de licenciement.

En 2009, le tribunal correctionnel de Paris juge coupable les dirigeants de l’usine d’Hénin-Beaumont d’avoir provoqué la faillite de leur entreprise, le licenciement de 205 salariés et le détournement de 2,5 millions d’euros.

Les anciennes « Samsonite », comme on les appelle aujourd’hui, poursuivent leur combat pour dénoncer les conditions dans lesquelles elles ont été jetées à la rue en 2007.

Elles ont combattu sur tous les fronts, devant leur usine pendant des mois, dans les salles des tribunaux devant lesquels elles ont traîné leurs anciens employeurs, et jusqu’aux Etats-Unis pour s’attaquer au fonds de pension qui possédait la majorité des parts de Samsonite.

11 ans après leur combat judiciaire se poursuit. En mai 2018, la Cour d’appel de Douai a jugé illicite la vente de l’usine, les anciens salariés peuvent espérer de nouvelles indemnisations.

PRODUCTION : Atmosphère théâtre, en partenariat avec l’association Agir Contre Samsonite

COPRODUCTION : L’Escapade à Hénin Beaumont, Espace Jean Ferrat à Avion, Ville de Rouvroy, Droit de Cité, Maison Folie Wazemmes – Ville de Lille.

Ce spectacle est subventionné par la DRAC des Hauts de France, Le Conseil Régional des Hauts de France, Le Conseil Général du Pas de Calais, la CAHC, Pictanovo. Soutenu par Mme Marie- Christine Blandin, M Dominique Watrin et M Philippe Kemel au titre des réserves parlementaires, Vidéodesign Formation, « Là-bas si j’y suis » et Vidéodesign Formation.

Partager cet article