CMCAS - Logo loader
Espace activCMCAS - Espace Activ

Aides et solidarités

Le Réseau Solidaire
Afin de créer du lien social, le Réseau Solidaire s’articule principalement au travers d’échanges et de partage. Cela se traduit par la visite d’un binôme de bénévoles au domicile du bénéficiaire.

Cette rencontre peut être une simple visite de courtoisie ou peut déclencher un signalement de situation critique et à risques.

ÊTRE BÉNÉVOLE VOUS INTÉRESSE ?

Rapprochez vous de la CMCAS ou de votre SLVie.

Soutien psychologique
Un événement perturbe votre vie?
Contactez Mme Cabrit, psychologue, au 06 98 31 11 66, avec laquelle la CMCAS a un partenariat privilégié.
Cet entretien téléphonique, confidentiel, est pris en charge par la CMCAS.
Mail : caroline.cabrit@yahoo.fr
Personnes en situation d’handicap
La CMCAS peut participer aux frais liés au handicap, et qui reste à la charge des familles après versement des prestations par les collectivités locales (Conseil général).
Au‐delà, des initiatives peuvent être mises en œuvre localement pour rompre l’isolement, pour accompagner les familles.

En centre de vacances CCAS, utilisez le code violet. Il permet aux personnes à mobilité réduite, aux familles dont l’un des membres est en fauteuil roulant ou dont les difficultés motrices imposent l’utilisation de sanitaires et douches accessibles d’être affectées dans un hébergement accessible.

Si vous‐même ou l’un des membres de votre famille est atteint d’un handicap moteur, un logement possédant des sanitaires accessibles peut vous être attribué.
Pour obtenir des renseignements, contactez votre SLVie ou votre CMCAS au 04 68 58 92 03.

Les séjours pluriels permettent aux adultes et enfants, en situation de handicap de vivre des vacances avec les autres bénéficiaires et de se séparer de leur environnement habituel (institution, famille etc…), ils participent, selon leurs possibilités et leurs souhaits, à la vie collective et aux activités proposées.
L’équipe du centre de vacances n’est pas spécialisée mais sensibilisée et renforcée par la présence d’assistants sanitaires.
Pour obtenir des renseignements, contactez votre SLVie ou votre CMCAS au 04 68 58 92 03.

Pour les personnes handicapées, la M.D.P.H. (Maison Départementale des Personnes Handicapées) a pour mission de les conseiller, de les orienter et de les accompagner, elles et leur famille et ainsi faciliter les démarches.

La CMCAS vous propose aussi des aides :

  • à l’amélioration de l’habitat
  • à la psychomotricité
  • à la mobilité et l’autonomie
  • pour l’enfant handicapé (mensuel)
  • pour l’aide‐ménagère

La CMCAS veille à ce que l’ensemble des activités proposées soient accessibles aux personnes en situation de handicap.

Aide à la garde d'enfant

Sur décision unilatérale des employeurs, le CESU petite enfance n’existe plus.

Un CESU de branche a été créé suite à l’accord des droits familiaux proposant à l’ouvrant droit de choisir entre un CESU pré-financé et un nombre de jours de congés rémunérés.
Malgré une période budgétaire contrainte, les activités sociales ont décidé de créer une aide familiale socialisée à la petite enfance pour l’ensemble des bénéficiaires ayant au moins un enfant de moins de trois ans.

Cette aide progressive de 150 à 400 € représente une enveloppe financière de 6 millions d’euros, égale à l’ancien dispositif, et touchera un plus grand nombre de salariés.

  • Seuil Bas de Coefficient Social : 18 000 €=> en dessous d’un coefficient social de 18 000 €, les bénéficiaires toucheront 400 €.
  • Coefficient entre 18 000 et 32 000 €=> l’aide sera dégressive
  • Seuil Haut de Coefficient Social : 32 000 €=> au-dessus d’un coefficient social de 32 000 €, les bénéficiaires toucheront 150€

 

Aide au soutien scolaire
L’aide au soutien scolaire est en attente des nouvelles directives nationales.
Aide à l'autonomie des jeunes
Aide au séjour neige
Cette aide concerne :

  • Les frais de séjour (location de matériel de ski et remontées mécaniques)
  • Le transport (frais de carburant, péage ou transport en commun, co-voiturage)

Qui peut en bénéficier ?
Les ouvrants-droit et les ayants-droit bénéficiaires de l’action sanitaire et sociale du régime des IEG et affectés au sein du réseau de centres de vacances proposés dans le catalogue CCAS.

Montant de la prestation :
Forfait annuel plafonné à 500€ pour chacune des aides selon le coefficient social.

Conditions de ressources :
Familles dont le coefficient social est inférieur ou égal à 7500.

Aide à la qualité de vie, auxiliaire ponctuelle
Aide permettant l’emploi d’une auxiliaire de vie (courses, travaux d’entretien courant du logement, confection des repas, soins, garde d’enfants).

Qui peut en bénéficier ?

Les bénéficiaires de l’action sanitaire et sociale du régime des IEG :

  • Les ouvrants-droit actifs ou inactifs de moins de 55 ans
  • Les ayants-droit conjoint(e)s pacsé(e)s ou concubin(e)s sous conditions de ressources

Modalités d’attribution :

  • 80h par année civile
  • 8h par traitement en lien avec une affection longue durée

Conditions de ressources :
Familles dont le coefficient social est inférieur à 30 000.

Plan d'actions personnalisé
Répondre aux besoins des pensionnés socialement fragilisés (relevant d’un groupe iso-ressources 5 ou 6 sur la base de la grille AGGIR) afin de favoriser leur maintien à domicile (aide-ménagère, courses, repas…).

Qui peut en bénéficier ?

  • Les pensionnés des IEG (droit direct) et leurs conjoints âgés d’au moins 55 ans sous réserve de la prépondérance du régime
  • Les pensionnés des IEG (droit indirect, exemple pension de réversion) âgés d’au moins 55 ans ne bénéficiant pas d’une pension personnelle servie par un autre régime et relevant d’un groupe iso-ressources 5 ou 6 sur la base de la grille AGGIR.

Montant de la prestation :
Volume d’aides plafonné à 3000€, incluant la participation du bénéficiaire, sur une période maximale de 12 mois.

Aide à l'amélioration de l'habitat
Financer des travaux pour sécuriser le logement des pensionnés relevant d’un groupe iso-ressources 1 à 6 sur la base de la grille AGGIR (exemple : prévention des chutes, lutter contre la précarité énergétique).

Qui peut en bénéficier ?
Les pensionnés des IEG (pension CNIEG ou pension de réversion) ne bénéficiant pas d’une pension personnelle servie par un autre régime et leur conjoint âgés d’au moins 55 ans (sous réserve de la prépondérance du régime).

Montant de la prestation :
3 plafonds de subvention : 3500€, 3000€ et 2500€.

Aide à l'hébergement temporaire
Pour un motif médical exclusivement traité en région parisienne, la CCAS propose à titre solidaire et exceptionnel une possibilité d’hébergement en résidences hôtelières parisiennes.

Qui peut en bénéficier ?
Les bénéficiaires adultes et enfants n’ayant pas dans leur environnement une offre de soins adaptée à la pathologie et pour des conditions d’hébergement qui n’imposent pas d’accompagnement médico-sanitaire spécifique.

Pendant combien de temps ?
15 nuitées par an par bénéficiaire.

Tarifs :
Sur la base du tarif de référence des résidences hôtelières et selon coefficient social vacances.

Attention : rapprochez-vous de votre CMCAS, l’examen de votre demande requiert un traitement particulier.

Aide de retour à domicile post hospitalisation
Apporter une aide financière aux pensionnés (relevant d’un groupe iso-ressources 5 ou 6 sur la base de la grille AGGIR après leur hospitalisation) lors d’une sortie d’hospitalisation ou durant une période de convalescence en leur proposant des services d’aides ménagères, courses, préparation des repas.

Qui peut en bénéficier ?
Les pensionnés des IEG (pensions CNIEG ou pension de réversion) ne bénéficiant pas d’une pension personnelle servie par un autre régime et leur conjoint âgés d’au moins 55 ans (sous réserve de la prépondérance du régime).

Pendant combien de temps ?
Maximum 3 mois.

Montant de la prestation :
Volume d’aide plafonné à 1800€ incluant la participation du bénéficiaire.

Téléassistance
Conserver son indépendance et rassurer ses proches grâce à une assistance à distance en cas de difficultés.

Qui peut en bénéficier ?

  • Les pensionnés des IEG (pension CNIEG ou pension de réversion) ne bénéficiant pas d’une pension personnelle servie par un autre régime et leur conjoint âgés d’au moins 55 ans (sous réserve de la prépondérance du régime)
  • Les bénéficiaires en situation de handicap sans condition d’âge, reconnus par la CDAPH à minima 50%

Montant de la prestation :
Montant forfaitaire annuel maximum de 260€.

Agenda

« août 2019 » loading...
L M M J V S D
29
30
31
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
1